Anne de Guigné, le Lys de Jésus

13,50

Une magnifique bande dessinée qui retrace le charme d’une vertu vécue dans la simplicité et la vérité de l’enfance.
Dans la vie d’Anne, rien d’extraordinaire, si ce n’est sa persévérance à devenir bonne « pour que Jésus soit content ».

Description

« C’est la sainteté, la vraie sainteté chez un enfant ; mais tout à la gloire de la grâce, telle que nous enseigne l’Eglise. » Père Bernadot, o.p.
« Cette fillette lumineuse et très bonne désirait toujours agir pour que Jésus soit content. » La Vie Spirituelle
Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Jusqu’à quatre ans, Anne avait parfois des réactions violentes, et son obéissance n’était pas exemplaire, au point qu’on pouvait craindre pour son avenir !
C’est à la mort de son père qu’Anne changea brusquement : elle connut une vraie « conversion ». Par amour de sa mère, elle voulut « devenir bonne ». Les progrès de cette enfant furent continus. À partir de sa première communion, ils s’accélérèrent.
L’Amour de Jésus et de Marie se répandait dans son cœur et rejaillissait autour d’elle, dans sa famille bien sûr, mais aussi auprès des pauvres et des pécheurs.

Informations complémentaires

Poids 0.44 kg
Support

auteur(s)

Pages