Accueillir la Miséricorde comme un enfant reconnaissant

8,00

Il est certes important d’approfondir le mystère de la Miséricorde divine – le plus grand attribut de Dieu ! – à condition que ce soit pour mieux nous y abandonner. Ce qui suppose que nous ayons l’humilité de reconnaitre qu’en dehors de Jésus, nous ne pouvons rien faire (Jn 15).

Enseignement du Père Joseph-Marie Verlinde

Description

“Etre petit enfant”, commente sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, “c’est reconnaitre son néant, attendre tout du bon Dieu comme un petit enfant attend tout de son père “. Seule l’humble reconnaissance filiale fait de nous des vases d’élection de la miséricorde divine : “La sainteté”, poursuit Ste Thérèse, “consiste en une disposition du cœur qui nous rend humbles et petits entre les mains de Dieu, conscients de notre faiblesse, et confiants jusqu’à l’audace en sa bonté de Père” »

Informations complémentaires

Poids 0,09 kg
Durée

Support

Date d'enregistrement