Accueillir la Miséricorde comme un enfant reconnaissant

8,00

Il est certes important d’approfondir le mystère de la Miséricorde divine – le plus grand attribut de Dieu ! – à condition que ce soit pour mieux nous y abandonner. Ce qui suppose que nous ayons l’humilité de reconnaitre qu’en dehors de Jésus, nous ne pouvons rien faire (Jn 15).

Enseignement du Père Joseph-Marie Verlinde

Description

« Etre petit enfant », commente sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, « c’est reconnaitre son néant, attendre tout du bon Dieu comme un petit enfant attend tout de son père « . Seule l’humble reconnaissance filiale fait de nous des vases d’élection de la miséricorde divine : « La sainteté », poursuit Ste Thérèse, « consiste en une disposition du cœur qui nous rend humbles et petits entre les mains de Dieu, conscients de notre faiblesse, et confiants jusqu’à l’audace en sa bonté de Père » »

Informations complémentaires

Poids 0.09 kg
Durée

Support

Date d'enregistrement