La piété populaire et la liturgie

15,00

Durant la période post-conciliaire, la piété populaire a été l’objet d’attitudes très contrastées, au sein même de la chrétienté.

Description

D’un côté, on constate un abandon hâtif de formes de piété héritées du passé.(…) De l’autre côté, se manifeste une vitalité renouvelée de la religiosité populaire, qui exprime une résistance et une réaction envers des formes d’expression de la foi trop intellectuelle.
Il est impératif de sauvegarder les richesses de la piété populaire, qui est l’expression d’un sentiment religieux profond des croyants dans un contexte déterminé, sans quoi nous laisserons dans notre culture religieuse des vides, que les nouveaux mouvements de spiritualité seront trop heureux de combler !

Père Joseph-Marie Verlinde

Voir le livret de cet enseignement

ancienne référence : BM1005

Informations complémentaires

Poids 0.09 kg