Les nouveaux péchés capitaux

15,00

Le dimanche 9 mars 2008, Mgr Girotti revenait, dans une interview publiée dans l’Osservatore Romano, sur « les nouvelles formes » du « péché social ».  Il citait avant tout la menace que représente le champ d’action encore mal balisé de la bioéthique. Il  évoquait également le trafic de drogues, les injustices économiques et sociales ainsi que les atteintes à l’environnement. (…)

UGS : DM1408 Catégories : , Étiquettes : , ,

Description

(…) Cette interview ne dévoilait rien de nouveau. Il s’agissait d’un rappel d’un certain nombre de problèmes moraux contemporains qui sont au coeur de la préoccupation du Magistère. C’est pourquoi les médias chrétiens n’ont pas particulièrement répercuté cette interview. Par contre, d’autres médias s’en sont emparés en déclarant que « l’Eglise augmentait le nombre des péchés capitaux » – terme qui n’apparaît même pas dans l’interview publié dans l’Osservatore Romano.

Profitant de cet événement médiatique, le père Joseph-Marie Verlinde donne une réponse globale aux deux critiques fondamentales qui nous sont adressées : le moralisme de la proposition chrétienne et l’obsession du péché dans cette morale. Dans cet enseignement, il situe la morale sur l’horizon de la proposition de foi chrétienne et aborde la place du péché dans le contexte de cette morale. Enfin, s’intéressant à la classification proposée par les Pères des fameux « péchés capitaux », il s’interroge sur l’opportunité d’en augmenter le nombre.

Informations complémentaires

Poids 0.09 kg
Support